Les enfants pauvres

enfant-pauvre-qui-sourit-010

Les enfants pauvres

Prenez garde à ce petit être ;
Il est bien grand, il contient Dieu.
Les enfants sont, avant de naître,
Des lumières dans le ciel bleu.

Dieu nous les offre en sa largesse ;
Ils viennent ; Dieu nous en fait don ;
Dans leur rire il met sa sagesse
Et dans leur baiser son pardon.

Leur douce clarté nous effleure.
Hélas, le bonheur est leur droit.
S’ils ont faim, le paradis pleure.
Et le ciel tremble, s’ils ont froid.

La misère de l’innocence
Accuse l’homme vicieux.
L’homme tient l’ange en sa puissance.
Oh ! quel tonnerre au fond des cieux,

Quand Dieu, cherchant ces êtres frêles
Que dans l’ombre où nous sommeillons
Il nous envoie avec des ailes,
Les retrouve avec des haillons !

téléchargement (2)

14 réponses à “Les enfants pauvres

  1. J’aime bien quand on laisse Dieu de côté et qu’on se penche un peu plus sur l’Homme.
    S’il y a tant de misère à travers le monde, seul l’Homme est responsable. Quand ce sont les enfants qui en souffrent, on crie à l’injustice. Mais finalement, que faisons-nous pour que ça change ?
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  2. Bonjour Georges, je suis particulièrement touchée par ce texte, voici pourquoi :
    http://nanacoquelicot.wordpress.com/2011/10/11/les-enfants-de-tres-loin-4/
    Dans les yeux de ces enfants : pas de haine, de la douceur et un besoin immense d’ amour
    Merci de ce partage, où une fois de plus, je reconnais ta délicatesse et ta belle âme.
    Bonne journée, et belle promenade dans tes montagne,
    je ne serai pas là ce jour, tu en connaîtras sans doute la raison sur FB
    Gros gros bisou

  3. Coucou Georges
    Ce texte est évidemment touchant merci pour le partage
    En espérant que l’homme prendra conscience enfin de la souffrance et de la pauvreté de ces enfants
    Bonne journée et belle balade avec Rocky
    De gros bisous

  4. texte très émouvant ,touchant , la pauvreté existe et persiste encore malgré notre évolution ! de très belles images d’enfants pour illustrer ton texte ,bonne fin de semaine mon ami gros bisous

  5. oh que oui bien des misères encore, malgré que soit disant nous évoluons !

  6. Schöner Text lieber Georges ich Denke der liebe Gott wird immer die schützenden Hände über uns halten, aber de Menschen müssen auch was tun und helfen.Wünsche dir einen schönen Tag und ein gutes Weekend liebe Grüße und Küsse.Gislinde

  7. Quel magnifique partage Georges … merci à toi … oui, quelle misère que cette misère de l’innocence en effet ! Bonne poursuite de ce vendredi à toi et agréable week-end qui pointe déjà !
    Amitié.

  8. Ce texte est très émouvant. Le royaume des enfants pauvres est inadmissible à l’époque où on ne peut arrêter le progrès ! Si tous les riches de cette terre pouvait partager pour chaque être humain puisse vivre décemment ce serait là un très joli progrès ! mais hélas l’être humain est égoïste… Bisous cher Georges

  9. très bon week-end Georges , à lundi ,bisous du Nord

  10. Tout comme toi, je me questionne : ce sont toujours eux qui subissent la folie des adultes. Un meurt un autre nait mais qui se soucie de celui qui est mort de faim ? Même si nous ne sommes que la goutte d’ eau perdue dans l’ Océan, en parler et réveiller les consciences est déjà un pas … mais il y a encore beaucoup à faire pour ces enfants.
    , .

  11. Greetings from sun-drenched Warsaw

  12. Trés touchant ton texte mon cher ami Georges
    pas normal qu’à notre époque il y ai encore des enfants pauvres
    bonne semaine
    gros bisous
    Annie

  13. rien de pire que de voir la misère chez les petits .. n’ont rien demandé et en sublissent tant !! bizz