Archives mensuelles : mars 2017

Bonne fin de semaine

P1000779

 » La pierre s’effrite, le bois pourrit, les gens, eh bien ils meurent.
Mais les choses aussi fragiles qu’une pensée, un rêve, une légende,

elles peuvent continuer sans jamais s’arrêter. »

Chuck Palahniuk (Choke)

 

p1000860 2.jpg

« La liberté consiste à choisir entre deux esclavages : l’égoïsme et la conscience.
Celui qui choisit la conscience est l’homme libre. »

IMG_1793

 Il y avait tant d’aujourd’hui à vivre,
mais je n’ai vécu que pour des demain.

« Antoine Filissiadis »

IMG_1764

Les peines du temps présent seraient bien peu de chose, si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé. Nous ne nous plaignons de ce qui est,
que parce que nous regrettons ce qui n’est plus.
Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Pensées d’un esprit droit (1826)
IMG_2487.jpg
( reflet )

Bonne semaine

 

IMG_6120.JPG

IMG_2470.jpg

Il faut y croire, ce n’est pas terminé
La terre continue toujours de tourner
Seul le froid, a envie de nous quitter
Craignant le soleil qui veut se rapprocher

On voit des oiseaux se refaire un nid
Aussi toute cette neige, déjà parti
Quand hier encore, tout était blanc
Et ça, depuis déjà un long moment

Notre ciel en avril devient plus bleu
Nous d’ailleurs on se sent plus heureux
C’est comme au printemps de la vie
Quand on est encore un peu endormi

Mais bientôt, on fera face à l’été
Du soleil, on n’en aura jamais assez
Avant qu’on se retrouve en automnes
Que l’on vive quelques heures monotones

Oui, l’hiver viendra, comme chaque année
Il faut y croire, ce n’est pas terminé
Avec portes closes, rideaux fermés
Notre terre continue toujours de tourner

C’est avec les beaux souvenirs de la vie
Que l’on vivra, le reste de notre vie

Texte Claude Marcel Breault

IMG_1846.jpg

IMG_1844.jpg

IMG_5959.jpg

Bonne semaine

P1010043.jpg

Août 2016

« Les gens sont comme les maisons que l’ont voit là bas, à l’horizon…
Certaines sont brillantes,
habitées par des feux qui nous éclairent;
d’autres demeurent obscures,
hantées par de gentils fantômes.

On y accède par des chemins bordés
de patience et de tolérance,
des sentiers aussi beaux que les étoiles,
fait de haltes et de retour sur soi;
pour trouver là bas ce que l’on ne parvenait pas à discerner ici :
l’autre débarrassé des futilités de ce monde,
du devoir mondain d’être brillant ou de plaire. »

Jordan.

P1010024.jpg

Août 2016

« A qui sait comprendre, peu de mots suffisent,
à qui a peur, espère plus,
à qui bois à pleine gorgée, apprends à déguster
à qui pleurniche, dis lui respire
à qui colporte, apprend lui à parler et à comprendre.

et tu t’apercevras
que tu détesteras moins,
que tu aimeras plus
et que les plus belles choses deviendront tiennes. »

Jordan.

P1010035.JPG

Août 2016

P1010007.JPG

Bonne fin de semaine 

Quelques photos de ma dernière randonnée à raquettes du 16 mars.

Ne t’inquiète pas !

 

IMG_5870.jpg

IMG_5875.jpg

 

Ne t’inquiètes pas du temps que ça va prendre, ou de ce que pensent les autres, ou de combien ça sera difficile.Continue de t’en occuper et fais-le.

Au lieu de gaspiller ton temps et ton énergie à t’en faire, utilise ce temps et cette énergie pour agir.

Au lieu de visualiser ce que tu ne veux pas, crée ce que tu veux.
Bien sûr il y aura des défis, des erreurs douloureuses, des moments d’embarras et des efforts difficiles.

Mais au lieu de t’en faire à leur sujet et de les aggraver, continue d’avancer, trace ta route au milieu de tout ça et surpasse les.

L’inquiétude te remplit de doute et le doute sape tes rêves.

Choisis plutôt d’agir, avec une détermination et une puissance tellement implacables qu’il n’y aura pas de place pour l’inquiétude.

Malgré le fait qu’il y aura toujours des problèmes, tu peux véritablement atteindre l’excellence.

Imagine-toi en train d’atteindre cette excellence, imagine-toi en train de démarrer là tout de suite, d’où tu es et avec ce que tu as.
Et puis, mets-toi en route avec enthousiasme.

Oublie les inquiétudes et donne vie à tes meilleures possibilités.

« Ralph S. Marston Jr »

IMG_2991.jpg

 

IMG_4207.jpg

IMG_3831IMG_3356

Je crois au don de vivre

P1010618 2.JPG

P1010626.jpg

Je crois au don de vivre au milieu des désastres, a l’instinct de la bête, a l’idéal humain.

Aux miracles du cœur, aux prodiges des mains, comme a l’éternité de la terre et des astres.

Je crois aux lendemains des semailles du vent, au pouvoir de la source, aux racines vivaces.

Je crois au sillon droit que le Devoir nous trace, aux vérités du Sage, à celles du Savant.
Je crois à l’arc en ciel, au vœu de la colombe, a la foi créatrice, au livre du penseur, a la ténacité de l’effort bâtisseur.

Et je crois aux regrets sur le marbre des tombes.

Je crois au merveilleux dans les yeux d’un enfant, au message des fleurs, au rêve, a l’étincelle, au soutien d’un ami quand la force chancelle.

Et je crois en l’amour sur le mal triomphant.

On pourra donc me dire, et me redire encore, que ce monde n’est plus qu’un chaos démentiel, je guette l’hirondelle aux quatre coins du ciel et garde ma fenêtre ouverte sur l’aurore.

Yvonne Le Fustec

IMG_2115.JPG

D:DCIM100MEDIAIMG_1335.JPG